On en sait plus sur le suprémaciste blanc qui a tué 10 personnes a Buffalo aux états Unis


17 mai 2022

Il se définit lui-même comme "fasciste", "raciste" et "antisémite": Payton Gendron, le jeune de 18 ans accusé d'avoir tué 10 Afro-Américains samedi à Buffalo s'est radicalisé seul en ligne autour du suprémacisme blanc et du "grand remplacement", des idéologies d'extrême droite qui font leur chemin aux Etats-Unis.

"Cet individu est venu avec l'objectif de tuer le plus de personnes noires possible", a résumé dimanche Byron Brown, le maire de cette ville du nord de l'Etat de New York plongée dans l'horreur.

Une volonté que le suspect, qui a été arrêté sur place, a expliquée en longueur dans un manifeste de 180 pages, où il écrit notamment: "Je suis simplement un homme blanc qui cherche à protéger et servir ma communauté, mon peuple, ma culture et ma race".

Sa tuerie était minutieusement préparée: il avait, la veille, effectué des repérages dans le supermarché Tops où a eu lieu la fusillade, et son manifeste prévoit, minute par minute, son attaque, équipé comme un soldat de la tête aux pieds, une caméra en plus pour diffuser son assaut en direct sur la plateforme Twitch.

Poursuivi pour "meurtre avec préméditation", Payton Gendron a plaidé non coupable lors d'une première comparution ce week-end et doit repasser devant la justice le 19 mai. Il encourt la prison à vie.